You have not enabled JavaScript. We recommend you to enable JavaScript, in order to get a better experience of the website.

Victime de crime de haine

Ici, vous obtiendrez des informations sur comment porter plainte pour crime de haine et sur le soutien que vous pouvez obtenir en tant que victime de crime de haine.

Un crime de haine est un acte criminel perpétré en raison de l'attitude négative de son auteur vis-à-vis de certains groupes de la société.

Les groupes protégés par la législation sur les crimes de haines sont ceux basés sur :

  • La couleur de peau
  • L'origine nationale ou ethnique
  • L'appartenance religieuse ou la foi
  • L'orientation sexuelle, à savoir l'hétérosexualité, l'homosexualité ou la bisexualité

Vous n'avez pas besoin d'appartenir à ces groupes pour être victime d'un crime de haine. Il suffit que l'auteur vous y expose en croyant que vous appartenez à l'un de ces groupes. Il ou elle peut penser que vous appartenez à l'un de ces groupes, c'est-à-dire que vous êtes homosexuel ou originaire d'un pays autre que la Suède.

À noter lorsque vous portez plainte pour crime de haine

Si vous avez été victime  d'un crime de haine ou soupçonnez un crime de haine, vous devez contacter la police et lui en parler. Porter plainte pour crime de haine se fait de la même manière que pour toute autre acte criminel.

Il est important que vous expliquiez pourquoi vous pensez que vous avez été victime de ce crime lorsque vous portez plainte à la police. L'auteur pourra par exemple vous avoir maltraité en s'exprimant de manière offensante sur votre couleur de peau ou votre origine nationale.

La police a besoin d’autant de renseignements que possible pour pouvoir enquêter au mieux sur l'acte criminel et pour s'assurer que vous obteniez l'aide nécessaire.

Aide et assistance

Toutes les enquêtes sur les crimes de haine doivent être dirigées par un procureur.

Dans de nombreux cas, vous avez droit à vous faire aider et assister par un conseil de la partie civile. La demande de conseil se fait auprès du policier qui enquête sur l'affaire, et se chargera de faire parvenir votre requête au procureur. Un tribunal décidera ensuite s'il y a lieu de faire appel à un conseil de la partie civile.

La police pourra vous aider à entre en contact avec des organisations de soutien aux victimes d'actes criminels. Dans certains endroits, il existe des permanences spécialisées pour les victimes de crimes de haine.

Mer om hatbrott på svenska.

Till toppen