Les actes criminels contre les enfants

Ici, vous apprendrez comment agir si vous soupçonnez des actes criminels contre des enfants.

Si vous soupçonnez qu'un enfant a été victime de violences ou de sévices, vous devez le déclarer à la police au numéro 114 14 ou au Comité des affaires sociales (Socialnämnden) dans la municipalité de domicile de l'enfant. En cas d'urgence, appelez le 112.

Vous pouvez rester anonyme lorsque vous faites votre déclaration au Comité des affaires sociales, sauf si vous êtes en contact avec des enfants dans le cadre de votre métier.

Vous faites cette déclaration dans l’intérêt de l'enfant, afin que le bien-fondé du soupçon puisse être examiné.

La police enquête

La police est chargé d'enquêter sur les soupçons d'actes criminels. Elle possède des officiers d'interrogatoire ayant l'habitude de rencontrer et de parler avec des enfants ayant subi tous types d'actes criminels.

Le Comité des affaires sociales ouvre une enquête pour évaluer si l'enfant vit dans de mauvaises conditions ou risque d'être exposé à des abus. En cas de soupçon d'acte criminel, le Comité des affaires sociales fait une déclaration à la police.

Si vous avez besoin d'aide

Si vous avez vous-même été victimes de sévices, ou subi d'autres types de mauvais traitements ou d'offenses, il peut être bon d'en parler avec un adulte à qui vous faites confiance. Il existe peut-être quelqu'un dans votre école - enseignant, psychologue ou infirmière. Cette personne pourra vous conseiller ou vous aider si vous ne savez pas comment agir.

Il existe également des organisations spécialisées dans l'aide et l'assistance aux enfants. BRIS (Le droit des enfants dans la société, Barnens rätt i samhället) est l'une d'entre elles.

Mer om barn och ungdomar som utsatts för brott på svenska.

Till toppen