You have not enabled JavaScript. We recommend you to enable JavaScript, in order to get a better experience of the website.

Victime de violence dans une relation intime

Ici, vous apprendrez comment procéder si vous voulez porter plainte contre un proche qui vous frappe ou vous soumet à d'autres sévices.

Si vous êtes victime d'actes criminels comme des attouchements, des menaces ou différents types d'actes criminels de nature violente ou sexuelle vous devez toujours téléphoner à la Police au numéro 114 14. En cas d'urgence, appelez le 112. Vous pouvez aussi vous rendre au commissariat de police le plus proche pour porter plainte.

Il est important de porter plainte

Vous n'êtes pas dans l'obligation de déposer une plainte, mais celle-ci est nécessaire pour pouvoir obtenir une indemnisation ou de l'aide de la part de votre compagnie d'assurance ou de l'Agence nationale pour les victimes d'actes criminels.

Preuves importantes

Si vous êtes blessé(e), vous devez faire documenter, et de préférence faire photographier vos blessures par un médecin. La police pourra vous donner plus de renseignements. Conservez également les menaces éventuelles que vous recevez sur votre répondeur téléphonique, par e-mail ou par sms. Elles peuvent constituer des preuves importantes.

Les enfants témoins de violences domestiques

Les enfants ayant été témoins de violences domestiques ont droit à des dommages et intérêts. Il est donc important que la police documente la présence d'enfants et ce qu'ils ont vécu. La demande de dommages et intérêts doit être déposée à l'Agence nationale pour les victimes d'actes criminels

Permanences pour les femmes

Il existe des permanences pour les femmes sur presque tout le territoire. Vous pouvez vous adresser à celles-ci pour obtenir une protection et une aide à prévoir ce que vous devez faire.

La permanence pour les victimes d'actes criminels de RFSL

La Fédération nationale pour l'égalité des droits sexuels dispose d'une permanence pour les personnes homosexuelles, bisexuelles et transsexuelles. Vous pouvez la contacter, notamment si vous avez été victime de violence par une personne du même sexe dans le cadre d'une relation intime.

Permanences d'aide aux victimes d'actes criminels

Beaucoup de municipalités possèdent une permanences d'aide aux victimes d'actes criminels, à laquelle peuvent s'adresser tous ceux qui ont été victimes d'une infraction. Vous pouvez également appeler la centrale téléphonique de la Fédération nationale des permanences d'aide aux victimes d'actes criminels, pour obtenir aide et assistance.

Conseiller juridique

En tant que victime, vous avez, dans de nombreux cas, le droit d’avoir un conseiller juridique que l’on appelle conseil de la partie civile, comme soutien juridique. Le procureur chargé de l'enquête judiciaire en fera la demande au tribunal de première instance, qui décidera ou non de vous l'attribuer.

Mer om brott i nära relationer på svenska.

Till toppen